Le Tertre Roger

Langueux

  • Lotissement habitat
  • Concession
  • MOA : Baie d'Armor Aménagement
  • MOE : Eco Concept & Nord Sud Ingenierie
  • Commercialisation
  • depuis le 07/07/2015
  • En cours

Au Plan Local d’Urbanisme, approuvé en 2005, figure une zone d’urbanisation future située au nord-ouest de la Commune, encadrée par 2 secteurs urbanisés, formée par la rue du Vau Hervé à l’ouest, et la rue du Tertrain à l’est. Un espace traversé par un ruisseau, forme un talweg qui donne à ce secteur un environnement favorable, où l’aménagement doit être privilégié au regard de l’insertion paysagère des futures constructions.

Classés initialement en secteurs d’urbanisation future stricte de faible densité AUCs, deux secteurs distincts ont  été envisagés, entrecoupés par un secteur naturel N, avec la présence d’une zone humide. L’un de ces secteurs (Ouest)  fait l’objet d’un portage foncier mené par SAINT-BRIEUC AGGLOMERATION et fut ouvert à l’urbanisation, zone AUcr TR,  au début de l’année 2014. Cette zone est l’objet ce jour du projet de concession suite à l’obtention le 18 juillet 2014 d’un permis d’aménager.

Pour des raisons de cohérence, un principe d’urbanisation de ces 2 secteurs a été  envisagé dans une seule et même réflexion. Il est apparu opportun de conduire une réflexion globale sur ces 2 zones d’extension de l’urbanisation à vocation principale d’habitation, avant de passer à une phase opérationnelle d’urbanisation et mesurer l’impact de l’urbanisation de ce secteur. Cette étude, sous maîtrise d’ouvrage communale et mené par les bureaux d’études Gama et Setur, fut fondamentale pour maîtriser l’urbanisation, d’un point de vue qualitatif, en tout premier lieu, mais également pour intégrer les notions de déplacement, de densité et de mixité sociale, de gestion efficace des réseaux, d’incitation à l’utilisation des énergies renouvelables et des techniques soucieuses de l’environnement.

Par une vision globale et transversale, cela permet de répondre aux enjeux du programme local de l’habitat de l’agglomération, à la politique des déplacements et ceci dans le respect d’un développement durable.

Cette réflexion menée dans le cadre d’une démarche A.E.U. (Approche Environnementale de l’Urbanisme) initiée par l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) vise à favoriser et faciliter la prise en compte des aspects environnementaux dans les projets d’urbanisme.

Ainsi, la démarche a permis :

  • D’assurer une animation et une sensibilisation pour créer une culture partagée autour des enjeux environnementaux et de développement durable,
  • D’inscrire le projet dans une démarche transversale, participative et évolutive,
  • De dépasser la réglementation en matière d’environnement et de développement durable.

C’est sur ces bases que les bureaux d’études ont rédigé un cahier de prescriptions environnementales accompagné de fiches de sensibilisation, et traduit ces orientations en un projet innovant, préservant un environnement de qualité, gage de satisfaction.

La Ville bénéficie de plusieurs facteurs d’attractivité mais subit aussi, de fait, la montée permanente des prix de terrains urbanisables. Les jeunes ménages sont poussés à s’installer en dehors de la commune.

De plus, LANGUEUX a commencé à rattraper son déficit en logement locatifs privés depuis la mise en place des dispositifs Périssol et Besson. Ce type de programmes immobiliers n’a jamais connu de difficulté de commercialisation à Langueux. Le programme le plus récent, livré fin mars 2013, en est la preuve.

Dans son développement, la Ville doit également prendre en compte la diminution du nombre de personne par ménage, et maîtriser l’étalement urbain en favorisant la densification des projets d’aménagement eu égard à sa faible superficie.

C’est pour ces principales raisons que le futur quartier du Tertre Roger, représente un véritable atout dans le développement de la commune, et doit offrir un aménagement soucieux de son environnement et de la qualité de vie de ses futures Langueusiens.

Téléchargements